Avatar Unité de recherche TEMPORA

Présentation de Tempora

Acronyme : 

[Laboratoire de sciences historiques]

N° officiel de l'unité : 
UR 7468
UFR de rattachement : 
Direction

icône attention  VOIR LE NOUVEAU SITE INTERNET de Tempora : https://sites-recherche.univ-rennes2.fr/tempora/

Le champ de recherche de Tempora se définit comme l’histoire des faits et des représentations dans les sociétés occidentales de l’Antiquité à nos jours. Ses membres sont pour la plupart historiens, mais ils s’emploient à renouveler les approches en dialoguant avec d’autres sciences humaines et sociales telles que l’anthropologie, la sociologie, les sciences politiques ou l’archéologie. Consciente des enjeux contemporains de l’histoire, l’équipe entend participer activement aux débats en résonance avec l’actualité : les questionnements identitaires, l’articulation entre citoyenneté et la laïcité, les causes et les manifestations des populismes et des extrémismes religieux, les effets sociaux de l’essor du numérique et le rapport aux milieux naturels.

Elle regroupe à ce jour 33 enseignants-chercheurs, 32 doctorants (dont 23 inscrits exclusivement à Rennes 2), et 50 membres associés.

 

Directeur/-trice :

Marie-Madeleine de Cevins
bureau N 203
02 99 14 18 66

Conseil d'unité : 

Dominique Godineau (directrice adjointe)
Alexandre Lepesteur (représentant des doctorants – suppléant : Anthony Hamon)
Franck Mercier
Valeria Pansini
Michel Tissier
Maxime Valot (administrateur gestionnaire)
 

Pour contacter l'équipe de direction : tempora-conseil [at] univ-rennes2.fr

Axes de recherche
  • 1. Jeux d'échelles : du local au global 

En travaillant à l’échelle d’une région (la Bretagne, notamment) aussi bien que selon une approche transnationale, en Europe comme sur d’autres continents, et dans le temps long (de l’Antiquité au xxie siècle), les membres de Tempora privilégient trois thèmes de recherche : la fabrique des identités, les rapports entre communautés et territoires, les réseaux et circuits d’échanges.

  • 2. Gouverner et être gouverné

Loin de considérer les États et les gouvernements spirituels comme des réalités monolithiques immuables, les membres de Tempora analysent leurs évolutions en resserrant la focale sur les processus constants de construction et de fissuration qui les caractérisent. Cette fabrique des pouvoirs est appréhendée sous les angles suivants : États et Églises : rouages institutionnels et agents ; exercice de l’autorité et encadrement des populations ; dissidences, rébellions et répressions ; guerres et sociétés.

  • 3. Savoirs et pratiques socio-culturelles

Dans les mailles constituées par les communautés et les pouvoirs, ou par les circuits de l’échange, évoluent des cultures dont on cherche à mieux saisir la complexité. L’objectif est de croiser quelques-uns des facteurs, généralement disjoints dans l’approche historienne, qui sous-tendent les mêmes identités — toujours plurielles et souvent contradictoires. Les chercheurs de Tempora se concentrent en particulier sur : les apprentissages ; les pratiques de l’écrit et les cultures du livre ; les interactions entre genre, corps, apparences.

Répartition des membres de Tempora par axe thématique et sous-axe ici.

 

Secrétariat – Contact

Gestion/Secrétariat de Tempora
Maxime Valot - bureau N 103
02 99 14 17 75
maxime.valot [at] univ-rennes2.fr

Responsable de la Cellule Recherche en Sciences Sociales
Sébastien Bruneau
02 99 14 17 84
sebastien.bruneau [at] univ-rennes2.fr

En savoir plus

Site web de Tempora

Située dans la Maison de la Recherche en Sciences sociales (bâtiment N du Campus de Villejean), Tempora dispose des ressources de la Bibliothèque François-Lebrun

Un compte Twitter permet de suivre l'actualité de Tempora : @EATempora