Avatar SUIO-IP

Mineure de découverte Sciences de l'éducation

A la rentrée 2018-2019, le département de Sciences de l’éducation propose une mineure de découverte aux étudiants de L1. Cette mineure peut être poursuivie en L2 puis en L3 par les étudiants de Sociologie et Lettres uniquement.

En première année, l’objectif est d’offrir un panorama des différents domaines que recouvrent les sciences de l’éducation. Nous aborderons certes des questions centrées sur l’enseignement formel (scolaire pourrait-on dire) mais aussi des problématiques relatives à l’éducation et la formation au sens large (actions éducatives hors école, formation d’adultes, insertion...).

En deuxième et troisième année, cette mineure se spécialise dans le champ de l’action éducative et de la formation des adultes, en intégrant les questions d’accompagnement et de médiation avec les outils numériques.

Semestre 1      

Introduction aux sciences de l’éducation (24hCM Bloc A)

Ce cours se décompose en 2 parties. Une première partie (Les Sciences de l’éducation : perspectives plurielles) présentera les caractéristiques principales, les perspectives et les domaines de recherche des Sciences de l’éducation. Il s'agira particulièrement d'expliciter les fondements épistémologiques et théoriques de la production de savoirs savants et ce qui les distingue des savoirs ordinaires. Une deuxième partie (Histoire des idées en éducation) propose d’examiner comment, dans quels contextes et selon quels enjeux contradictoires se sont posées les questions d’éducation à travers l’histoire, depuis l’Antiquité. Nous verrons comment les problèmes se transforment les uns dans les autres, et dans quelle mesure les idées contemporaines les plus originales font écho aux incessantes inventions qui les ont précédées.

Politiques et institutions éducatives (24hCM Bloc B)

Ce cours se décompose en 2 parties. Une première partie (Histoire des institutions scolaires) est une introduction à ce qui fonde le système éducatif français actuel. A travers l'histoire des institutions scolaires, il s'agira d'étudier les processus de laïcisation et d’unification de l’éducation en France. Ces deux thèmes majeurs de l'histoire du système éducatif seront l'occasion d'appréhender les grandes lois qui ont peu à peu fondé et transformé l'école et d'en saisir les effets dans une perspective sociale. Une deuxième partie (Mutations et crise de l’école) s’intéresse à la seconde moitié du XXème siècle jusqu’à nos jours. En se centrant sur la question de la démocratisation du système éducatif, le cours permettra de retracer les étapes de ce processus et ses effets sur les nouvelles formes de réussite et d'échec. Il s'intéressera également à analyser les signes d'une crise de l'école et de l'enseignement, dont les désordres et "violences scolaires" sont quelques-uns des symptômes les plus manifestes.

 

Semestre 2       

Différences et inégalités éducatives (24hCM Bloc A)

Ce cours se décompose en 2 parties. Une première partie (Efficacité et équité en éducation) a pour objectif d'interroger le fonctionnement du système éducatif contemporain sous l'angle de son "efficacité" et de son "équité". Afin de s'approprier ces deux concepts, le cours se déclinera dans une perspective macro sociologique d’abord (en mobilisant les comparaisons temporelles ou spatiales) puis dans une perspective plus meso, centrée sur les effets des conditions d’organisation scolaires françaises sur les acquisitions des élèves. Une deuxième partie (Immigration, ethnicité et religion) placera la problématique des inégalités en particulier autour de la notion d’ethnicisation qui soulève toutefois de nombreuses questions, tant son usage est couramment corrélé au discours souvent raciste qui accompagne l'idée de montée du communautarisme et de stigmatisation des migrants. Parler d’ethnicisation revient en effet à affirmer que des divisions ethniques existent dans la société française, voire qu'elles se renforcent. Mais qu'en est-il vraiment ? Quels sont les enjeux d'un tel débat pour l'école ? Telles sont les questions auxquelles entend répondre ce cours.     

Enjeux de l’éducation (24hCM Bloc B)

Ce cours se décompose en 2 parties. Une première partie (Médias et technologies pour l’éducation) a pour objectif de mettre en perspective les technologies numériques de l’information et de la communication dans le champ de l’enseignement et de la formation. Nous étudierons les possibilités offertes par ces littéracies, équipements, services et dispositifs numériques ainsi que leurs enjeux et limites.. Une deuxième partie (Savoirs et didactique) s’intéressera aux actions conjointes entre professeur et élèves, fondées sur une communication dans la durée et centrées sur des objets bien précis : les savoirs qui doivent être transmis. Nous décrirons les interactions effectives du professeur et des élèves en analysant en quoi les savoirs à transmettre influencent ces interactions. Nous examinerons ensuite les savoirs scolaires dans leur relation aux savoirs sociaux pris pour référence. Quels liens établir entre les savoirs scolaires et les savoirs culturels ou pratiques en usage dans notre société ? Le cours s'appuiera sur des exemples concrets extraits de classe pour discuter les notions théoriques en didactique.