Avatar SUIO-IP

Départs à l'étranger - protection sociale

Revenir aux informations sur les départs à l'étranger ...

 

La protection sociale à l’étranger


• Vous partez en Europe…

Munissez vous de votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM). Vous l’obtiendrez auprès de votre mutuelle ou à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Cette carte est valable 1 an et vous permettra de bénéficier de la gratuité des soins dans le pays de destination, membre de l’Union Européenne
Renseignements complémentaires : http://www.ameli.fr ou sur la page « vacances à l’étranger » ou http://tinyurl.com/partezenEurope. Sur ce site, vous trouverez des indications précises par pays concernant la santé et les remboursements.

Dans quels pays la carte européenne d’assurance maladie est-elle valable ?
Les 27 Etats membres de l’Union européenne (U.E.) :


• l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, le Danemark, l’Espagne (y compris les îles Baléares et les Canaries), l’Estonie, la France (la métropole, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane française, la Réunion), la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal (y compris les archipels de Madère et des Açores), la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni (l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles, l’Irlande du Nord, Gibraltar), la Slovaquie, la Slovénie, la Suède ;


• l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse
La CEAM n’est pas valable pour la Turquie, la Russie ou les pays d’Afrique du Nord.


• Vous partez ailleurs dans le monde…

Avant votre départ, renseignez-vous auprès de votre mutuelle santé étudiante ou de la caisse d’Assurance Maladie dont vous relevez. Vérifiez notamment si le pays dans lequel vous partez a signé une convention de sécurité sociale avec la France, et si vous entrez dans le champ d’application de cette convention.

• Vous partez dans un pays qui a signé une convention de sécurité sociale avec la France et vous entrez dans le champ d’application de cette convention. En cas de soins médicaux pendant votre séjour, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge sur place de vos dépenses de santé, selon les modalités prévues par cette convention.


• Dans tous les autres cas, exemple : besoin de soins médicaux urgents et imprévus pendant votre séjour, c’est vous qui devrez régler les frais sur place. Pensez alors à bien conserver toutes les factures et les justificatifs de paiement, et présentez-les à votre section ou à votre caisse d’Assurance Maladie, à votre retour en France. Elle pourra éventuellement vous rembourser dans la limite des tarifs forfaitaires français.

 

Attention !
Dans certains pays le coût des actes médicaux est très élevé et bien supérieur au remboursement opéré par l’assurance maladie en France. Il est alors fortement conseillé de souscrire une assurance complémentaire en fonction du pays où s’effectue le stage.  Assurez vous que cette assurance complémentaire vous couvre pour les frais réels consécutifs aux soins.

 

Les incontournables en matière de santé pour bien préparer son départ à l’étranger
- Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM)
- Pour compléter les remboursements de la sécurité sociale, vous pouvez adhérer à la complémentaire santé de votre choix : une mutuelle spécialisée pour les étudiants comme la LMDE, la Smeno, la SMERRA ou HEYME, ou encore la mutuelle de vos parents, un autre organisme complémentaire... Les remboursements varient selon les contrats et selon la complémentaire santé choisie. Elles remboursent en partie ou en totalité les dépenses non prises en charge par l'assurance maladie. Renseignez-vous sur les aides en région pour vous aider à payer votre complémentaire santé.
- Assurance maladie en France : www.ameli.fr
- Guichet unique en France au service de la mobilité internationale et de la sécurité sociale : www.cleiss.fr