Séjour à Séville: Les étudiants du Master SIFA nous font part de leurs impressions

Mobilité/orientation

Comme vous le savez, il existe de nombreuses façons de vivre une expérience internationale pendant vos études à Rennes 2. Mais ce que vous saviez peut-être moins, c’est qu’il n’est pas nécessaire de vous expatrier pendant tout un semestre ou une année. Certains programmes permettent à leurs étudiants d’effectuer des séjours courts à l’étranger.

C’est le cas du Master d’ingénierie en formation SIFA qui a récemment proposé à quelques-uns de ses étudiants de découvrir Séville et l’approche qu’ont les entreprises et l’État espagnols de la formation. Les étudiants en Master de Rennes et de Tours sont partis vivre une semaine intense en Andalousie et nous livrent ici leurs impressions.

 


Alexandre Legrain

Aujourd’hui, la dimension européenne est très importante, et j’ai vu dans ce voyage l’occasion d’internationaliser ma formation... Nos 4 journées sur place ont été bien remplies! Nous avons commencé par un regroupement à l’université de Séville, avec les étudiants de Rennes, ceux de Tours, et des étudiants de Séville, pour échanger autour du contexte de la formation des adultes en Espagne et en Andalousie, et les parallèles qui pouvaient être faits avec la situation française. Les autres journées se sont enchaînées, entre visite du département d’éducation au siège de la région, visite de structures et quelques visites culturelles, au château de l’Alcazar et autres.

Cette expérience m’a permis d’en découvrir davantage sur mon champ professionnel dans un pays voisin, et de rencontrer des professionnels de terrain. J’ai eu l’occasion de découvrir une nouvelle ville, très accueillante et attractive. J’ai enfin pu resserrer mes liens avec mes camarades de promotion. Au final, je dirai que ce séjour à Séville a été à l’image de cette année de reprise d’études à Rennes 2 : très intense, et très enrichissante !


Patricia Vettier

Globalement, je garderai un très bon souvenir de ce voyage d’étude qui m’a permis de mieux appréhender la politique de formation que l’on veut instaurer en France. Nous ne sommes pas dans le même contexte que les Espagnols qui nous envient notre système d’apprentissage et l’expérience professionnelle que peut apporter un Master. Il ne faut en effet pas oublier qu’un Master est une chance de s’enrichir des différences de l’autre et d’apprendre à collaborer, notamment sur des travaux de recherche.


Marc-Etienne Giffard

Séjour passionnant, très enrichissant. Nous avons visité des organisations diverses, ce qui nous a permis d’avoir un autre regard sur la formation. Nous avons notamment rencontré le personnel d’un casino et son DRH, qui a pris 3h de son temps pour nous faire visiter les lieux et nous expliquer leur stratégie de recrutement et de formation. J’ai également beaucoup apprécié les visites de l’université de Séville, d’un centre de réfugiés, d’une association d’éducation populaire, du service d’Education Permanente de l’Andalousie et enfin de la ville elle-même. On a aussi passé des moments forts agréables dans les bars à tapas, les restaurants et les bars de flamenco.


Soazig Lemercier

L'ouverture internationale est pour moi un atout considérable et donne une force d'ouverture. Cela permet de décloisonner notre vision, d'enrichir nos connaissances et d'inscrire notre réflexion et nos actions dans un panorama plus large. De plus, vivre des moments collectifs forts permet de ressouder le groupe et d'affronter les prochains mois qui seront d'une grande intensité.


Nadine Fresnel 

Ce voyage d'études est tombé à pic dans la mesure où il nous a permis de mettre en pratique toutes nos connaissances acquises durant ce premier semestre : au niveau macro (via le rendez-vous à la Région), méso (visite d'entreprises et le centre de réfugiés). En outre,  il a su faire le lien et aussi faire sens avec nos acquis et développer notre sens critique (pour notre groupe)  pour comparer le système français de la formation professionnelle continue et celui de l'Espagne. C'est sur ce point là que je tiens à insister. En effet, à l'ère de l'Europe, je pense qu'il est très pertinent et intéressant de pouvoir "aller voir" ce qui se fait ailleurs et d'être en capacité d'accéder en tant que futur.e. ingénieur.e. à un espace de réflexion.

 Par ailleurs, l'utilisation de la langue officielle, l'anglais, pour communiquer avec nos interlocuteurs dans un tel contexte devient un élément fondamental et justifie son apprentissage;


Vincent Amossé

Cette expérience m'a apporté une ouverture sur le monde, un dépaysement et beaucoup de joie. Beaucoup de partage, de rencontres, et de soirées grâce auxquels j’ai vécu des moments forts. Rencontrer les gens au travail, recevoir des informations sur l'éducation et la formation, débattre de questions de société, bouger dans la ville, emprunter les transports en commun, demander son chemin, sortir des quartiers touristiques... tout cela nous a permis de nous immerger dans une autre société, un autre mode de vie.

Informations pratiques
Hors campus
Contact

Anne Gaelle Dorval

anne-gaelle.dorval [at] univ-rennes2.fr