La Formation Continue à l’Université a accueilli à Rennes son 45e colloque

Autre info

Les 27, 28 et 29 juin 2018, les universités de Rennes 1 et Rennes 2 ont réuni plus de 300 collaborateur·rices·s lors de cet événement national intitulé “Formation professionnelle : nouvelles stratégies pour la FCU”.

Dans un marché de la formation professionnelle en pleine mutation et alors que le débat parlementaire est engagé autour de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, les universités interrogent à nouveau leurs modèles de développement de la formation professionnelle continue. “Ce colloque a une autre dimension: celle de mettre en lumière tous les savoir-faire de nos universités. Nous avons à Rennes une expérience et une antériorité qui fait que nous étions ravis d’aider à l’organisation de ce colloque”, a déclaré Olivier David en prononçant son mot d’accueil aux côtés de David Alis, président de l’université de Rennes 1. Il a aussi rappelé que l’université Rennes 2 est la première université en Arts, Lettres, Langues et sciences humaines et sociales à avoir obtenu la certification FCU pour son service formation continue (SFC). Cette certification délivrée par le Bureau Veritas et reconnue par le Conseil national pour l’emploi et la formation professionnelle (CNEFOP) atteste que le SFC de Rennes 2, qui accueille chaque année plus de 1500 stagiaires, répond aux exigences sur la qualité des actions de la formation professionnelle continue.

 


 

Mots d'accueil du 45e colloque de la formation continue à l'université

 


 

Le programme du colloque a permis de penser à la transformation des services FCU confrontés aux nouvelles réglementations, avec entre autres : une conférence d’ouverture sur « Les impacts de la nouvelle réforme de la formation professionnelle pour les services de formation continue des universités » par Sabrina Dougados du cabinet Fromont-Briens,  une table ronde « Le panorama des évolutions de la formation professionnelle en France et en Europe » et une réflexion prospective sur ce que pourrait être la formation professionnelle à 5 ou 10 ans. L’intervention de Morad Ben Mezian (France Stratégie) a été illustrée de présentations d’expérimentations comme le projet rennais Cursus IDE@L, lauréat de l’appel à projets Nouveaux Cursus à l’Université du Programme d’Investissements d’Avenir.

Une  conférence sur « La qualité du travail : entre santé et performance » donnée par Yves Clot du CNAM s’intéressait à l’impact des réformes de la formation professionnelle sur les organisations et les personnels des services de formation continue à l’université.

Les principaux acteurs et décideurs concernés étaient présents au rendez-vous. Leurs propos étaient accompagnés des réflexions et des analyses de chercheur·e·s et d'universitaires. Ces trois jours de débats s’inscrivent dans la dynamique de transformation des services formation continue universitaires qui devrait se poursuivre dans le paysage de la formation professionnelle redessiné par la nouvelle loi.