Châteaux du Vivarais

Auteur : Pierre-Yves Laffont
Éditeur : Presses universitaires de Rennes (2010), collection Archéologie et Culture
 


Châteaux du VivaraisIssu d’un travail universitaire, associant histoire et archéologie, cet ouvrage s’intéresse, au travers de l’exemple du Vivarais, région de moyenne montagne du sud-est de la France, entre vallée du Rhône et Massif central, aux relations qui unissent formes de pouvoir et évolution du peuplement, de la fin de l’Antiquité à la veille des grandes crises du XIVe siècle.
Il s’intéresse particulièrement à une des expressions architecturales majeures du pouvoir durant le Moyen Âge : le château. Dans une région où les contraintes naturelles sont très fortes et où la situation géopolitique a permis à l’aristocratie locale d’être indépendante jusque très avant dans le xiiie siècle, les châteaux sont à la fois très nombreux et architecturalement très modestes. Si le potentiel militaire de ceux-ci reste jusqu’à la guerre de Cent Ans très restreint, ces châteaux jouent, en revanche, un rôle de premier plan dans l’histoire du peuplement en entraînant la naissance de nombreux habitats groupés, à l’origine d’une grande partie du réseau urbain actuel.

A product of university-level research bringing together history and archeology, this work focuses on the relations that tie together forms of power and the evolution of populations from the end of Antiquity to the eve of the great crises of the 14th century. It focuses on, as an example, the region of Vivarais, a mid-mountain area of southeast France, between the
Rhone valley and the Massif Central region.
The work focuses more explicitly on one of the great architectural expressions of power in the Middle Ages: the castle. In a region where natural limits are pronounced and where the geo-political situation allowed the local aristocracy to remain independent until well into the 13th century, castles are both very numerous and architecturally very modest. If until the Hundred Years’ War the military potential of these castles remained limited, they nonetheless played a major role in the history of populations by leading to the birth of numerous and grouped habitats which are themselves at the origin of a great part of the current urban network.


ISBN : 978-2-7535-0925-2


Pierre-Yves Laffont est maître de conférences en histoire et archéologie médiévales à l'université Rennes 2 et membre de l'UMR 6566 CReAAH.