Troisième journée labo junior ERILIIS. "CorpsEspondances imparfaites : langage & analogie"

21 octobre 2015
Colloque / journée d'étude

La troisième journée du labo junior ERILIIS aura lieu à l’Université Rennes 2 le mercredi 21 octobre 2015 ; nous accueillerons Philippe Monneret (Université Paris IV – EA STIH), Didier Bottineau (UMR LDI – Université Paris Nord et CNRS) pour la présentation des travaux de René-Joseph Lavie (UMR MoDyCo – Université Paris Ouest Nanterre et CNRS) ainsi que Lucy Michel (Université de Bourgogne, EA CPTC, doctorante membre du labo junior ERILIIS).

 

Cette nouvelle séance de travail se fixe plusieurs objectifs :

 

  • Elle souhaite donner aux doctorants du labo junior ERILIIS l’occasion de découvrir deux approches théoriques qui, en plaçant au cœur de leurs développements l’analogie comme processus structurant du langage humain, font la part belle au signifiant et à son expérience dans l’acte de langage : le cadre théorique de la linguistique analogique dont la quête du sens du signifiant (Philippe Monneret : 2003) a constitué la première pierre ; ainsi que la théorie du locuteur analogique (René-Joseph Lavie : 2003, ensuite renommée abductive speaker, présentée par Didier Bottineau) qui vise à expliquer la productivité linguistique par un modèle exemplariste fondé sur des processus analogiques en faisant l’économie de tout système de représentation ;

 

  • Il s’agira aussi de réfléchir aux applications possibles de la démarche de Philippe Monneret et René-Joseph Lavie, de manière à en rendre les apports théoriques et méthodologiques directement utilisables dans les thèses en cours. Dans cette même optique, et comme à chaque séance, une doctorante associée au laboratoire junior ERILIIS présentera ses travaux de thèse en cours : ainsi, Lucy Michel fera une présentation de ses réflexions sur le genre grammatical en français ;

 

  • En outre, un temps de table ronde en fin d’après-midi nous permettra de tisser des liens entre les réflexions entamées au cours des séances précédentes et les problématiques soulevées par les présentations des chercheurs invités. Ainsi, on pourra s’interroger sur le devenir du signe dans une théorie exemplariste basée sur la reconnaissance analogique, ou sur le statut de la langue questionné à partir de ces reconnaissances analogiques (aboutissent-elles à un savoir-faire basé sur un entraînement ancré dans l’interaction, ou sur un savoir incluant catégories et règles ?).

 

Affiche et programme 

 

Informations pratiques
Campus de Villejean (Rennes)

Salle de recherche E.224 

21 octobre 2015

10h-16h30

Contact

marine.poirier [at] uhb.fr (subject: Troisi%C3%A8me%20journ%C3%A9e%20ERILIIS)