Nouvelle stratégie de l'Europe sur les sols

Autre info

Les sols sont le fondement de toutes les chaînes alimentaires et de la biodiversité de surface. Des sols sains constituent une solution face aux principaux défis que s'attache à relever le pacte vert pour l'Europe, notamment la neutralité climatique, une économie propre et circulaire, l'inversion du processus d'appauvrissement de la biodiversité, une alimentation saine, la préservation de la santé humaine, ainsi que l'arrêt de la désertification et de la dégradation des terres.

Dans le cadre de la stratégie en faveur de la biodiversité à l'horizon 2030, une nouvelle stratégie pour les sols a été annoncée afin de permettre aux sols européens de redevenir sains et de s'efforcer de parvenir à la neutralité de la dégradation des terres d'ici à 2030, l'un des objectifs de développement durable auxquels l'UE a souscrit. 

Quelles sont les possibilités de financement disponibles au niveau de l'UE?

L'UE offre de nombreux financements à des projets et des initiatives visant à rendre les sols plus sains:

  • le programme LIFE contribue à développer et à appliquer des solutions innovantes pour améliorer la qualité des sols;
  • la politique agricole commune soutient le développement durable des zones rurales en améliorant la compétitivité de l'agriculture et de la sylviculture, en garantissant une gestion durable des sols et en assurant le développement territorial des économies rurales;
  • le Fonds européen de développement régional et le Fonds de cohésion renforcent la cohésion économique, sociale et territoriale en soutenant la transition vers une Europe plus verte, n'émettant pas de CO2. Ces actions comprennent la protection de la nature, de la biodiversité et des infrastructures vertes, y compris dans les villes, et la réhabilitation des terres contaminées;
  • le Fonds pour une transition juste permet aux régions et aux personnes de faire face aux conséquences sociales, économiques et environnementales de la transition vers une économie neutre pour le climat. Les investissements dans la réhabilitation et la décontamination des sites, la restauration des sols et les projets de réaffectation sont admissibles dès lors qu'ils contribuent à atteindre la neutralité climatique (par exemple, l'assainissement d'anciennes mines de charbon désaffectées);
  • la facilité pour la reprise et la résilience propose aux États membres des prêts et des subventions destinés à la transition écologique. Un certain nombre de plans nationaux pour la reprise et la résilience ont inclus des mesures pour la protection des sols. Les orientations techniques de la Commission concernant le principe consistant à «ne pas causer de préjudice important», qui visent à aider les États membres à élaborer leurs plans de redressement et de résilience, sont particulièrement importantes dans ce contexte;
  • le programme Horizon Europe soutient le développement des connaissances pour le pôle Alimentation, bioéconomie, ressources naturelles, agriculture et environnement. Le programme a également lancé une mission intitulée «Un pacte pour des sols sains en Europe». Horizon Europe cofinance également plusieurs partenariats de l'UE, notamment le partenariat pour l'évaluation des risques liés aux substances chimiques et le partenariat sur les laboratoires vivants en agroécologie, ainsi que des infrastructures de recherche. 

Plus d'information : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/qanda_21_5917