Séminaire Ermine Février 2013

Vendredi 08 février 2013
Conférence

Ermine, groupe de recherche du CRBC, a invité Claude Toczé et Idan Simon-Barouh au séminaire du  vendredi 8 février 2013 à la Maison des sciences de l'homme en Bretagne, à Rennes.

 

Claude Toczé - "Juifs en Bretagne Ve-XXe siècles (PUR, 2006)"

 

La présence de Juifs en Armorique est probable dès les premiers siècles de notre ère, mais ils n’ont guère laissé de traces archéologiques ou historiques jusqu’au XIII° siècle, quelques décennies avant que le duc Jean I° ne décide leur bannissement en 1240.

Dès lors, hormis quelques querelles de concurrence entre marchands juifs et chrétiens au XVIII° siècle, relatées par Henri Sée, il faut attendre la Révolution et l’Empire pour découvrir quelle place les Juifs tiennent dans l’imaginaire breton et dans cette société du XIX° siècle où l’antisémitisme « moderne » va supplanter l’antijudaïsme chrétien.

Sous sa forme la plus mortifère, raciale, biologique, au cœur de l’idéologie nazie, cet antisémitisme va être recueilli, dès 1933, par une fraction des nationalistes bretons qui virent, dans la défaite de 1940, l’occasion de fonder un Etat breton « racialement pur ». Ce ne fut cependant pas de leur activisme haineux, mais bien de l’antisémitisme d’Etat fondé sur la politique de collaboration du gouvernement de Vichy, que les quelques 2000 Juifs, recensés en Bretagne en 1940, eurent à souffrir.

Ida Simon Barouh - "Panorama de l'identité juive en France. L'exemple des Juifs de Rennes (Juifs à Rennes. Étude ethnosociologique, L'Harmattan, 2009)"

 

L’exposé sera fondé sur une étude menée auprès de Juifs installés à Rennes et dans sa région. Deux axes le structureront. Le premier, d’ordre méthodologique, reviendra sur le type d’enquête privilégié et le choix du terrain. À savoir le travail ethnographique : la longue durée, l’implication (observation interne et participante dans les familles et la communauté organisée) complétée par des entretiens.

Méthode d’enquête et grands thèmes de l’étude sont, bien sûr, étroitement liés. Ils ont à voir avec l’ethnicité juive. En effet, ces Juifs de Rennes, nés en dehors de l’Hexagone ou à l’intérieur de ses frontières, sont tous issus de migrations plus ou moins lointaines. Caractérisés par leur extrême diversité, forment-ils une communauté, un ensemble cohérent et solidaire tels que les non-Juifs les perçoivent ou comme certains Juifs se voient et se donnent à voir eux-mêmes ? La question centrale n’est pas celle, classique, de savoir « qu’est-ce qu’être juif ? » ou « qu’est-ce qu’un Juif ? », mais comment est-on juif à Rennes, en Bretagne, dans la France d’aujourd’hui ? L’histoire, l’éducation, l’organisation sociale (familiale, religieuse, communautaire) permettent de percevoir ces quelques aspects.

 


 

 


 

Informations pratiques
Vendredi 08 février 2013
Contact

Cédric Choplin
cedric.choplin [at] gmail.com