Avatar Unité de recherche CELLAM

Présentation du Centre d'études des langues et littératures anciennes et modernes

Acronyme : 

CELLAM

N° officiel de l'unité : 
EA 3206
UFR de rattachement : 
Direction

Directrice
Christine Ferlampin-Acher
christine.ferlampin-acher [at] univ-rennes2.fr
02 99 14 15 59

Directrice adjointe
Claire Lesage
claire.lesage [at] univ-rennes2.fr

Pour accéder au site web du CELLAM

http://labos.crea-rennes2.fr/CELLAM/

Axes de recherche

Cette équipe est organisée en quatre axes :

Axe 1 – Contexte(s) : littérature et sciences humaines

L’axe 1 envisage la littérature en lien et en interaction avec ses contextes. Il s’agit d’analyser la manière dont les œuvres s’inscrivent dans des contextes qui les infléchissent, leur donnent sens et qu’à leur tour elles reconfigurent. L’axe 1 privilégie ainsi des approches résolument interdisciplinaires et une dynamique d’ouverture de la littérature sur son en-dehors. La littérature y est saisie en dialogue avec les sciences humaines : histoire, anthropologie, philosophie, droit, etc., à partir de problématiques qui sont, selon les projets, soit transséculaires soit séculaires. Les corpus travaillés y sont larges : de l’Antiquité au monde contemporain, sur des aires linguistiques variées (littérature française, littératures comparées, littératures hispanophones, germanophones, anglophones, italophones).

Responsables

Xavier Bourdenet
xavier.bourdenet [at] univ-rennes2.fr

Anne Teulade
anne.teulade [at] univ-rennes2.fr

Axe 2 –  En quête de sens : pratiques et effets de la littérature

Les recherches rassemblées au sein de l’axe 2 portent sur les littératures européennes (principalement romanes et grecque ancienne) de toutes les époques, de l’Antiquité à nos jours. Elles interrogent le travail des écrivains, en évitant un formalisme qui conduirait à considérer l’œuvre comme sa propre fin. Au contraire, elles analysent l’organisation des textes en relation avec les conditions historiques concrètes de leur élaboration et de leur réception : chaque œuvre suppose, en amont, la pratique d’un écrivain qui cherche à produire, grâce à elle, un certain effet en vue d’une certaine fin ; et en aval, un lecteur, qui actualise les effets du texte (ceux que l’auteur a voulus ou d’autres) et les interprète en rapport avec ses propres préoccupations ; la littérature propose des dispositifs qui reflètent et qui programment visions du monde, idéologies et manières d’être ou modes de vie. Les recherches de l’axe 2 articulent donc, selon des équilibres divers, histoire littéraire, génétique textuelle ou culturelle, poétique, pragmatique, herméneutique, histoire de la lecture et étude de réception.

Responsables

Emmanuel Buron
emmanuel.buron [at] univ-rennes2.fr

Edwige Comoy Fusaro
edwige.fusaro [at] univ-rennes2.fr

Axe 3 – Transmission et réception : littérature, lecture, langue et médiation (didactique, édition, diffusion)

L’axe 3 du Cellam questionne les reconfigurations éditoriales des textes, l’histoire et les effets de leur transmission, leur médiation, leur enseignement et leur réception. Il porte son attention sur l’ensemble des processus par lesquels se renouvellent les formes de lecture. Ainsi, on s’interroge dans cet axe, qualitativement et quantitativement, sur l’impact des mutations médiatiques et sur les réceptions spécifiques aux diverses démarches éditoriales, selon leurs époques et leurs contextes, mais aussi sur les représentations implicites du livre, du texte, de l’auteur et du lecteur qu’elles révèlent.

Responsables

Christine Rivalan Guego
christine.rivalan-guego [at] univ-rennes2.fr

Nathalie Rannou
nathalie.rannou [at] univ-rennes2.fr

Axe 4 – Confluences : littérature et arts

L’axe 4 regroupe les travaux individuels et collectifs qui engagent une réflexion interartistique en prenant comme assise première des supports – livres, fictions et discours – et des méthodes de travail avant tout littéraires : études sémantiques, examen des conceptions et représentations des arts dans les textes, étude des mécanismes de transposition et d’adaptation, sans s’interdire d’élargir le propos à l’analyse des formes de collaborations entre les arts au sein d’une œuvre d’art mixte ou à la comparaison des spécificités sémiotiques des différents langages artistiques. On trouvera ainsi dans cet axe des travaux analysant de diverses manières les relations entre la littérature et la musique, la peinture, la photographie et le cinéma, mais aussi des investigations portant plus spécifiquement l’accent sur le fonctionnement d’objets hybrides tels que le livre illustré, l’image commentée, ou l’opéra. Une dimension importante de cet axe consiste également à étudier les termes communs aux discours sur les différents arts afin de prendre en considération la généalogie sur la longue durée des glissements sémantiques qu’ils peuvent connaître et les conséquences susceptibles d’en découler sur le plan axiologique. Un aspect connexe relève de l’examen des discours critiques. 

Responsables

Jean-François Candoni
jean-francois.candoni [at] univ-rennes2.fr

Dominique Vaugeois
dominique.vaugeois [at] univ-rennes2.fr

Dans ce cadre, les groupes sont des ensembles d’enseignants-chercheurs liés par une communauté d’intérêts scientifiques, qui se réunissant régulièrement :

- Groupe ϕ (Poétique historique et comparée)

- Mouseion, groupe des Antiquisants

- Centre d’Études des Textes Médiévaux (CTEM)

- Groupe romaniste

- Groupe de Recherches et d’Études sur Culture Écrite et Société (GRECES)

- Lectures et médiations numériques (LMN)

- Arts, Littératures, Échanges, Frontières (ALEF), groupe de doctorants et de jeunes chercheurs issus du CELLAM, d’APP et d’HCA.

 

L’association Adhoc regroupe tous les doctorants du CELLAM et constitue aussi un lieu d’émergence de projets.

 

 

 

 

 

Secrétariat – Contact

Cellule recherche en Arts, Lettres, Communication

Responsable
Laurence Bouvet-Levêque
02 99 14 15 12
laurence.bouvet-leveque [at] univ-rennes2.fr

Secrétariat
Nelly Brégeault-Krembser
02 99 14 15 04
nelly.bregeault [at] univ-rennes2.fr

Fax : 02 99 14 15 05

En savoir plus

L'unité d'accueil du CELLAM a voté, lors d'une AG le 13 février 2020, une motion faisant part de son inquiétude face aux réformes actuelles, et en particulier face à la LPPR.

A notamment été décidé, lors de cette AG, que le CELLAM s'associait à la journée "L'université et la recherche s'arrêtent", proposée par le Comité de mobilisation des Facs et labos en lutte.