Avatar Département d'Allemand

Mineure de découverte / Mineure de complément allemand

 

Mineure de découverte en L1Il est recommandé aux étudiants choisissant la mineure de découverte allemand de choisir parallèlement une UEL en allemand

La mineure de découverte en allemand s’adresse à tous les étudiants ayant au moins un an d’apprentissage de la langue allemande derrière eux (niveau A2). Il leur sera proposé une mise à niveau linguistique et grammaticale, un entraînement à la compréhension orale, à la prise de parole, à la rédaction de commentaires de textes, ainsi qu’une initiation aux techniques de la traduction. Une partie de l’enseignement sera consacrée à la découverte de la culture, de la littérature et de l’histoire du monde germanique.

Semestre 1 - UED allemand (6 ects) 

 - Civilisation de l’Allemagne contemporaine (2h/semaine) - Enseignant: Jean-François Candoni

Découverte de la civilisation du monde germanique contemporain. Initiation à l’approche critique de textes et documents

Révisions grammaticales (2h/semaine) - Enseignant : Marianne Carroué

Mise à niveau linguistique et grammaticale

 

Semestre 2 - UED allemand (6 ects)

- Initiation au thème (1h/semaine) - Enseignant : Richard Blanchet

Initiation aux techniques de traduction du français vers l'allemand

- Techniques de l’écrit (1h/semaine) - Enseignant : Jean-François Candoni

Acquisition des outils linguistiques et méthodologiques nécessaires à la rédaction d’un commentaire de texte de civilisation ou de document iconographique

- Littérature contemporaine (2h/semaine) - Enseignante : Isabelle Ruiz

Découverte des littératures du monde germanique contemporain. Initiation à l’approche critique de textes et de documents

 

 

Mineure de complément en L2

La mineure de complément en allemand s’adresse en priorité aux étudiants en lettres, en histoire et en histoire de l’art (les emplois du temps sont compatibles) souhaitant acquérir de solides compétences non seulement en langue allemande, mais également en histoire, civilisation et littérature du monde germanique (Allemagne, Autriche et Suisse). Les cours seront complétés par un travail d’analyse critique et de contextualisation de textes littéraires et de documents historiques. La mineure de complément proposera en outre un entraînement à la prise de parole spontanée et à la compréhension orale et écrite, ainsi qu’un travail approfondi sur les techniques de traduction du français vers l’allemand et de l’allemand vers le français. La majorité des cours aura lieu en allemand. 

Semestre 3 - UEC allemand (5 ects)  

- Thème (1h/semaine) - Enseignant : Richard Blanchet

Perfectionnement de la connaissance des structures fondamentales de l’allemand acquise aux semestres 1 et 2. Réflexion sur les différences entre deux systèmes linguistiques. Poursuite de l’enrichissement lexical et syntaxique et de l’entraînement à la traduction

- Géographie humaine (1h/semaine) - Enseignante : Valérie Dubslaff

Ce cours présente une initiation aux aspects fondamentaux de l’espace germanique contemporain (Allemagne, Autriche, Suisse allemande) en insistant sur le milieu géographique, la démographie et l’organisation économique

- Civilisation  (2h/semaine) - Enseignant : Jean-François Candoni - Histoire de l’Allemagne au XIXe siècle, du Congrès de Vienne (1815) à la fin de l’ère wilhelminienne (1914) 

L’objectif du cours est de donner aux étudiants des repères historiques sur le « long XIXe siècle » (Eric Hobsbawm) à partir du Congrès de Vienne, jusqu’à la fin de l’ère wilhelminienne en mettant en lumière quelques moments majeurs de l’histoire allemande : la fête de la Wartburg, le « printemps des peuples », la rivalité entre la Prusse et l’Autriche, le Zollverein, la fin de la Confédération germanique, la fondation du Reich, la politique de Bismarck…On tentera, à partir de l’étude de ces moments particuliers, de dégager les grandes évolutions de la société allemande, marquée notamment par la présence insistante de la question nationale, l’essor de la bourgeoisie et l’industrialisation (Gründerzeit), les mouvements de contestation, le colonialisme... Le TD permettra d’approfondir certains thèmes abordés en cours et de travailler la méthodologie du commentaire de document (support écrit ou iconographique). Lectures recommandées en complément des textes et documents fournis par l’enseignant : Helmut M. Müller, Schlaglichter der deutschen Geschichte, Bonn 2003 ; Hagen Schulze, Kleine deutsche Geschichte, München 1998

 

Semestre 4 - UEC allemand (5 ects)

- Littérature : prose ou théâtre (2h/semaine) - Enseignant : Alexis Tautou - Le théâtre de langue allemande à l’âge atomique 

Ce cours aborde le théâtre de deux grandes dramaturges de langue allemande ayant traité du rôle de la science et des scientifiques à l’âge atomique : Bertolt Brecht (1898-1956) et l’écrivain suisse de langue allemande Friedrich Dürrenmatt (1921-1990). Ecrite durant l’exil de Brecht au Danemark en 1938-39, alors que vient d’être découverte la fission nucléaire (Kernspaltung) par le chimiste Otto Hahn, La Vie de Galilée traite, sur fond d’Italie au tournant des XVIe et XVIIe siècles, des conséquences politiques, philosophiques, morales et religieuses de la recherche scientifique et de l’antagonisme entre les tenants d’un monde postulé comme immuable (le système géocentrique) et les Aufklärer progressistes (promoteurs de l’héliocentrisme). Brecht aborde ainsi la question de la responsabilité des scientifiques, de leur engagement ou renoncement (abjuration, apostasie) ainsi que des usages de la science, de ses dérives et de sa récupération. Les théories dramaturgiques de Brecht seront présentées en cours. Dürrenmatt aborde des problématiques similaires dans sa pièce Les Physiciens, représentée en 1962 dans un contexte de crispation internationale (crise de Cuba) et de menace atomique. L’analyse de cette « comédie en deux actes » à huis clos amènera à s’interroger sur le caractère « expérimental » du théâtre de Dürrenmatt qui mêle des genres et des tonalités différents (la tragédie, la comédie, la satire, le burlesque et le grotesque, le polar, le roman d’espionnage, le macabre et l’humour noir etc.) tout en reprenant à son compte certaines règles du théâtre aristotélicien classique. Les motifs propres à la dramaturgie de Dürrenmatt seront commentés : l’ « homme courageux », l’individu face à la pression du collectif; la liberté et la responsabilité individuelles ; le droit, la justice et l’injustice ; les (en)jeux du pouvoir, du chantage et de la manipulation ; les dilemmes de la morale et l’importance des paradoxes ; les fins ouvertes etc. Nous recommandons également la lecture de La Visite de la vieille dame de Dürrenmatt.

- Version : textes d’histoire culturelle ou de civilisation (1h/semaine) - Enseignant : Alexis Tautou

Initiation aux techniques de traduction de l’allemand vers le français. Les textes de travail sont tirés d’œuvres modernes. Les étudiants ont l’occasion de parfaire leur aptitude à comprendre ces textes et à les transposer en français dans une langue correcte et nuancée

- Compréhension/ Expression (1h/semaine) - Enseignante : Lisa Ammon

Entraînement à l’expression dialoguée à partir de sujets d’actualité. Les supports peuvent être des enregistrements audio-oraux ou audiovisuels. Le cours est centré sur le « phénomène » Berlin

 

 

Mineure de complément en L3

Les emplois du temps des mineures de complément sont compatibles avec ceux des étudiants inscrits en lettres, en histoire et en histoire de l'art
 

Semestre 5 - UEC allemand (5 ects)

- Version (1h/semaine) - Enseignant : Richard Blanchet

Travail sur des textes allemands classiques ou contemporains. Recherche de la cohérence et de la précision dans la restitution des nuances du sens et du style de l’original

- Histoire des idées / histoire culturelle (1h/semaine)- Luther et la Réforme - Enseignant : Jean-François Candoni

Événement fondateur de l’histoire du monde germanique, la Réforme de Luther sera envisagée en tant que phénomène complexe, à la fois religieux, politique, intellectuel et culturel, dont les retombées ont été perceptibles jusqu’au XXIe siècle. Le cours s’intéressera également à la construction du mythe de Luther et à son appropriation par la postérité à différentes époques de l’histoire allemande

- Civilisation (2h/semaine) - Le Rhin et l’idée de nation - Enseignante : Isabelle Ruiz

Ce cours, effectué en allemand, débute sur un tableau de l’Allemagne à la fin du XVIIIe siècle. On étudie ensuite diverses nuances du sentiment national naissant au travers de l’analyse de quelques textes fondateurs (Herder, Schleiermacher, Novalis, Fichte). Sont ensuite étudiés les événements politiques et les mouvements d’opinion qui de 1815 à 1870 concrétisent l’idée nationale et mènent à la fondation du Reich allemand. Les textes étudiés ont trait au Rhin en tant que symbole national allemand

 

Semestre 6 – UEC allemand (5 ects)

- Littérature classique et romantique (1h/semaine) - Adelbert von Chamisso, Peter Schlemihls wundersame Geschichte – le dépassement du conte romantique ?  - Enseignant : Richard Blanchet

Pour avoir vendu son ombre au diable contre la bourse inépuisable de Fortunatus, Peter Schlemihl va connaître une existence de proscrit : chacun se détourne de ce voyageur fastueux et munificent, mais qui n’est plus un homme comme les autres. Condamné à vivre loin de la lumière pour masquer sa singularité, un miraculeux hasard l’engagera finalement dans la voie de l’expiation, du vrai savoir et de la rédemption.
Ce récit combine des éléments du conte à d’autres relevant de la nouvelle réaliste en mêlant le merveilleux à des problématiques sociales bien réelles (l’ombre comme marqueur symbolique du droit à l’existence sociale), voire autobiographiques (cf. la préface de Chamisso à l’édition française du texte) – Thomas Mann y voit pour sa part non pas un conte, mais une « nouvelle fantastique » (phantastische Novelle), soulignant que le destin de Schlemihl, aux prises avec un ostracisme bien réel, pose un problème qui relève plus, en définitive, de l’étrange (wundersam) que du merveilleux (wunderbar).

Edition de référence : A. von Chamisso, Peter Schemihls wundersame Geschichte, Reclam XL – Text und Kontext

- Littérature moderne et d'avant-garde (1h/semaine) - HiobRoman eines einfachen Mannes de Joseph Roth - Enseignant : Alexis Tautou 

Job, roman d’un homme simple (1930) est, avec La Marche de Radetzky, le roman phare de l’écrivain d’origine galicienne Joseph Roth (1894-1939). Ce cours propose une présentation de Joseph Roth dans le contexte de la littérature austro-hongroise et une étude de son roman Hiob qui, comme souvent chez Roth, se déroule en partie à la frontière austro-russe, dans une des marges de la double monarchie. Le parcours à travers l’œuvre s’effectuera par le biais d’explications d’extraits et de réflexions sur des thématiques plus globales (analyse des constellations de personnages, du cadre spatio-temporel, de l’image du shtetl et de l’Amérique véhiculée par le roman, évocation des éléments du judaïsme, etc.). Il s’agira également de s’interroger sur la façon dont Roth réécrit ici le mythe de Job déjà maintes fois exploité dans la littérature (Goethe, Döblin, etc.). Les extraits bibliques proposés au fil de l’étude seront envisagés du strict point de vue de l’intertextualité littéraire. Un fascicule de « Sekundärliteratur » est distribué aux étudiants. Texte d’étude : Joseph Roth, Hiob, Roman eines einfachen Mannes, Text und Kommentar von H. Kuhn, Suhrkamp BasisBibliothek, 2013. ISBN 978-3518189122

- Littérature contemporaine ou du temps présent (1h/semaine) - Poésie : De l'expressionnisme à la Nouvelle objectivité - Enseignante : Isabelle Ruiz

Ce cours s'appuie sur l'étude de poèmes choisis et regroupés par l'enseignante dans une brochure distribuée aux étudiants. Pour caractériser l'expressionnisme par comparaison avec l'impressionnisme on confrontera le traitement du coucher de soleil chez Peter Altenberg ("Herbstabend") et chez Georg Trakl ("In den Nachmittag geflüstert"). On conjuguera l'approche esthétique, en abordant la notion d'esthétique de la laideur chez les expressionnistes, et l'approche thématique en explorant deux thèmes majeurs de l'expressionnisme: l'apocalypse et la grande ville. Le motif de la grande ville sera étudié chez Georg Heym et chez Bertolt Brecht de façon à mettre en évidence les différences entre expressionnisme et Nouvelle objectivité. On abordera la notion de "Gebrauchslyrik" [Poésie utilitaire], selon Brecht, Tucholsky et Kästner. On pourra conclure le panorama par l'étude d'un poème de Mascha Kaleko.

- Thème (1h/semaine) - Enseignant : Richard Blanchet

Travail sur des textes français classiques ou contemporains. A l’occasion de la traduction en allemand de textes français, renforcement des connaissances lexicales et syntaxiques. Réflexion sur les divergences entre deux systèmes linguistiques. Travail sur les nuances du sens, les niveaux de langue et l’agencement des termes